Le magazine des professionnels du diagnostic immobilier

N°70

Mars-Avril 2016

Sommaire détaillé
A la Une du dernier n° de Dimag
précédent
  • Electricité, plongée dans les parties communes

    Après le diagnostic à la vente, bientôt à la location, pourquoi pas un état de l’installation électrique des parties communes ? Un tel diagnostic n’aurait absolument rien d’incongru, il répondrait même à une logique défendue de longue date par tout ce que l’Hexagone peut compter d’acteurs de la sécurité électrique (*). Il viendrait ainsi parachever la sécurité électrique dans l’habitat. D’autant que ces parties communes sont loin d’être exemptes d’anomalies et de dangers. Dépourvue de toute obligation (...)

    Lire l'article
  • Corde sensible

    Lors d’un repérage avant-démolition dans le domaine industriel, le risque de passer à côté d’un matériau amianté est bien réel. Dans cette ancienne usine de fabrication de cordages, typique du Nord de la France, les connaissances d’Arnaud Lambré et de Grégroy Stach (Norexpertises) ont été fortement sollicitées, du repérage des faux-amis jusqu’au diagnostic des machines présentes sur le site. Sur le sol en béton quelques fougères témoignent du mauvais état de l’usine. Equipements de protection sur le dos, (...)

    Lire l'article
  • Carnet numérique, les premières esquisses

    Transition numérique. Si son appellation définitive est désormais connue, difficile de savoir ce que le carnet numérique recouvrira réellement. Zoom sur cinq points clés de ce dispositif. 1. Quels sont les logements concernés ? Passeport rénovation, carte vitale du bâtiment... Ce sera finalement « carnet numérique de suivi et d’entretien ». L’article 11 de la loi de transition énergétique et pour la croissance verte, promulguée cet été, a gravé dans le marbre cette appellation. La loi indique en outre (...)

    Lire l'article
  • Re-certification 2017, ce quinquennat dont personne ne veut

    Ça va devenir une habitude. La re-certification se profile à nouveau, la contestation s’organise pour refondre le système. L’initiative est cette fois emmenée par le diagnostiqueur ardéchois Frédéric Mirabel-Chambaud, relayée par le blogueur-diagnostiqueur Yvan Marzolf et des fournisseurs (OBBC, Formadiag...). Objectif ? Qu’un maximum de diagnostiqueurs dénoncent cette certification auprès du ministre Emmanuel Macron. Un vieux contentieux. Frédéric Mirabel-Chambaud se rappelle s’en être ouvert à son (...)

    Lire l'article
suivant

Les partenaires presse

SPIP | |