Seuls 15% des Français ont conscience de la mauvaise qualité de l’air intérieur

Seuls 15% des Français ont conscience de la mauvaise qualité de l’air intérieur
septembre 22 11:13 2016 Imprimer cet article

Le chiffre montre encore l’étendue du chemin à parcourir pour inscrire la qualité de l’air intérieur dans les mœurs. A l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air (ce mercredi 21 septembre), le groupe Aldes, spécialiste de la ventilation, diffuse les résultats d’une étude menée sur 2014-2015.

Les conclusions de l’enquête illustrent ainsi la mauvaise perception des Français de leur environnement intérieur. Car si un logement sur deux apparaît contaminé selon l’Oqai (Observatoire de la qualité de l’air intérieur), seuls 15% des Français ont conscience que l’air respiré dans leur habitat est mauvais. Paradoxalement, ils sont 32% à estimer que l’air extérieur est de mauvaise qualité bien que l’air intérieur soit jusqu’à huit fois plus pollué, et alors que nous passons 90% de notre temps dans des bâtiments clos. En fait, « pour la majorité, la qualité de l’air intérieur n’a aucun impact sur leur habitat et leur santé, exception faite des problèmes d’humidité et de condensation ».

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.