Nouveau DPE : la Fidi s’inquiète des délais trop courts

Nouveau DPE : la Fidi s’inquiète des délais trop courts
décembre 10 15:10 2019 Imprimer cet article

Le temps presse, le ministère veut boucler la réforme DPE pour le mois de mars. Ce qui signifie des textes rédigés pour la… mi-janvier. Dans une lettre ouverte adressée à la DHUP (Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages), la Fidi s’alarme de ces délais qu’elle estime bien trop justes pour effectuer les tests indispensables à un DPE exempt de tout reproche.

Ce délai interdit une « mise à l’épreuve » par des diagnostiqueurs des nouvelles pratiques induites par les textes en question. Depuis le début, nous vous demandons la possibilité de tester. Si un thermicien doit le tester, il est également indispensable que des diagnostiqueurs chevronnées et qualifiés le passent au banc d’essai des contraintes du terrain et des multiples cas. Une fiabilisation efficace n’échappera pas à une batterie de test complète“, explique la Fidi dans son courrier.

Effectivement, on se souvient que lors de la précédente réforme du DPE en 2012-2013, de longs mois de tests et de nombreux allers-retours avec les éditeurs de logiciels avaient été nécessaires avant d’aboutir à une méthode. “Nous avons autant besoin que vous d’avoir un DPE V3 fiabilisé, pour ne pas vivre comme lors de la dernière fiabilisation, une remise en cause du nouveau DPE par les associations de consommateurs, renchérit la Fédération, qui propose ses services. (…) Au sein de la Fidi, des diagnostiqueurs, thermiciens de formation sont prêts pour tester la version finale, même sur un temps très court. Cette fiabilisation du DPE est trop importante pour ne pas profiter de ce test, afin d’en faire un outil vraiment pertinent et de faire de cette réforme un succès pour les consommateurs, les pouvoirs publics, les professionnels et par conséquent pour l’amélioration effective de la performance énergétique en France.”

Les autres propositions de la Fidi

Dans son courrier, la Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier émet également d’autres propositions.

  • Une validité ramenée à six ans. La DHUP envisage en effet de faire passer la validité du DPE de dix à neuf ans. La Fidi suggère d’aller plus loin, “pour se caler sur les durées de validité des diagnostics réalisés dans le cadre de la location”.
  • DPE en logement collectif. La Fidi appuie la proposition du ministère d’interdire le DPE au logement établi à partir du DPE à l’immeuble.” Il faut différencier les chauffages collectifs des chauffages individuels. Un DPE à l’immeuble ne rend pas compte des particularités de chaque appartement, surtout si certains copropriétaires ont réalisé des travaux significatifs d’amélioration énergétique. C’est pourquoi votre option 1 est la bonne : Supprimer la possibilité d’utiliser un DPE collectif en tant que DPE individuel d’un lot.”
  • Étiquette “énergie”: “Nous proposons de matérialiser aussi la « passoire thermique »”.
  • Recommandations de travaux : “Nous proposons que pour les « passoires thermiques », le premier bouquet permette de sortir de cette classification de « passoire thermique »”.
ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire