Mérule : Brest prochainement intégrée à la zone d’exposition ?

avril 12 15:04 2018 Imprimer cet article

Le Finistère est l’un des départements le plus touché par la mérule, et également le premier département breton concerné par un arrêté préfectoral rendant l’information mérule obligatoire avant toute vente.

Depuis janvier 2018, six communes ont été définies par la préfecture comme « zones d’exposition » (Quimper, Chateaulin, Elliant, Douarnenez, Morlaix, Saint-Martin-des-Champs), pour lesquelles un état parasitaire de moins de six mois doit être annexé dès la promesse de vente, tandis que l’ensemble du territoire a été placé « en zone de vigilance susceptible d’être concernée par le risque d’exposition à la mérule ». Les six communes ont été déterminées selon les informations récoltées auprès des maires et diagnostiqueurs du département. Pour la métropole de Brest, où la mérule sévit pourtant dans plusieurs quartiers, peu de cas ont été remontés. Actuellement, l’intercommunalité ne figure donc pas sur l’arrêté en tant que zone d’exposition.

Selon Le Télégramme, les directeurs généraux des services des communes brestoises se sont récemment rencontrés pour prendre une décision concernant cette problématique. Ils devraient procéder à un vote, d’ici fin juin, qui pourrait aboutir à une inscription des communes concernées en zones d’exposition.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.