Diagamter : 20 ans d’évolution !

mars 10 15:22 2017

Diagamter fête ses vingt ans d’existence. A l’occasion de cet anniversaire, Guillaume Exbrayat, son président, revient sur les dates clés de l’évolution du réseau de franchise.

1997 : Création de Diagamter
« Diagamter a l’âge de ce métier et c’est une chance ! » s’exclame Guillaume Exbrayat. En effet, la création de Diagamter n’est pas « le fruit du hasard » et intervient à la suite des premières réglementations sur le diagnostic immobilier (loi Carrez et amiante). « Les créateurs de Diagamter étaient des visionnaires, ils ont compris ce que pouvait devenir ce métier. »

2000 : Première informatisation
A l’époque, les diagnostiqueurs écrivaient leurs rapports sur papier ou via dictaphone, avec parfois, des secrétaires pour tout retranscrire. Diagamter a été « le premier à lancer un logiciel professionnel avec une vraie interface sur tablette ». Malgré le scepticisme de certains, trois, quatre ans après « tout le monde nous suivait ». Dès le départ, l’innovation technologique a été un outil fondamental pour le développement de l’activité de l’entreprise.

2004 : Première crise de la profession
Pour pallier cette crise de croissance, Diagamter décide de créer, avec d’autres grands acteurs de la profession, la Fidi (Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier). Avec cette entité, l’objectif était d’organiser le métier en rassemblant les acteurs du diagnostic immobilier. En somme, constituer un organisme professionnel qui « redonne ses lettres de noblesse » à la profession.

2005/2006 : Le métier se complexifie
Les diagnostics deviennent de plus en plus techniques, le DPE est créé et les diagnostiqueurs doivent faire face à ces changements de réglementations et l’arrivée des certifications (obligatoires au 1er novembre 2007). « Nous avons développé les formations pour nos franchisés. Nous voulions un travail sérieux de leur part et donner une image professionnelle du réseau. » Diagamter a alors « procéduré » tous les gestes ne laissant plus de place aux techniques dites « artisanales ». Leur objectif ? Devenir « les champions du monde de la technique et de la réglementation. »

2006 : Une communication qui s’intensifie
Diagamter est le premier réseau de franchises a faire de la publicité à la télévision, sur LCI. A partir de 2013, la campagne de communication est intensifiée via RTL, RMC, France 2, etc. « Il faut faire connaitre le monde du diagnostic. »

2007 : Informatisation de l’ensemble de leurs outils
« Nous avons une grosse équipe d’informaticiens qui développe nos propres logiciels depuis 2002. » Diagamter crée alors des outils spécifiques pour augmenter leur performance et la bonne gestion du travail, du devis à la mise à disposition.

2008/2010 : Évolution des franchisés vers l’indépendance
A ce moment-là, Diagamter possède un « très beau réseau avec 80 à 90 franchisés dont des solos ». Mais la société veut « réoxygéner » le réseau. Diagamter a pour projet de faire évoluer les franchisés vers un modèle d’entreprise avec des salariés. « Nous ne voulions plus d’artisans diagnostiqueurs, mais bien des chefs d’entreprises qui managent, dirigent et gèrent une équipe. »

2014 : Un pas de plus vers l’innovation
« Nous avons créé une plateforme révolutionnaire qui ne livre pas uniquement les diagnostics immobiliers, mais propose des plans 3D ou des visites virtuelles à 360 degrés par exemple. » Mondiagamter.com a pour but d’accompagner les particuliers et d’aider les professionnels pour la commercialisation. Un atout marketing autour du diagnostic.

Aujourd’hui : Une société pérenne
Diagamter a rejoint la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers de la Fnaim. « Une grande fédération qui a de vrais critères de rigueur. On fonde beaucoup d’espoir afin qu’elle nous apporte un bon niveau d’anticipation concernant la réglementation et des contacts pour échanger. » Actuellement, Diagamter compte 103 franchisés et 145 agences. Cinq nouveaux contrats sont sur le point d’être signés. Un cabinet Diagamter représente en moyenne « 14% de parts de marché », qu’importe la zone où il s’implante. « 97% de nos clients et 87% de nos franchisés se disent satisfaits. En 2016, nous avons reçu le « label satisfaction or ». Une fierté pour nous! » Diagamter pousse de plus en plus ses franchisés à agir comme de véritables chefs d’entreprises avec du management d’équipe et un rôle commercial plus fort.

Demain : Une expansion encore plus forte
« Nous voulons développer notre réseau avec 180 à 200 franchisés. » Diagamter a la volonté d’asseoir sa présence sur les réseaux sociaux et dans le monde du digital. « Ces vingt années nous ont apporté la maturité. Aujourd’hui, nous pouvons dire que Diagamter est pérenne, tout en gardant sa fraîcheur grâce à l’innovation », conclut le président.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.