Des mesures concernant la pollution de l’air évoquées en Conseil des Ministres

Des mesures concernant la pollution de l’air évoquées en Conseil des Ministres
décembre 12 12:31 2016 Imprimer cet article

Le 10 décembre, Ségolène Royal a exposé devant le Conseil des Ministres ses actions engagées pour la qualité de l’air et la santé des Français. Le plan de la ministre concerne davantage la qualité de l’air extérieur : déploiement de véhicules électriques, vignettes anti-pollution, soutien à l’usage du vélo, territoires à énergie positive pour la croissante verte… d’autant plus que dans le contexte des récents pics de pollution dans les grandes villes, la pollution de l’air extérieur est au centre des préoccupations. Ainsi, le 8 décembre dernier, une nouvelle directive européenne sur la qualité de l’air a été adoptée. Elle fixe des limites plus strictes pour les émissions de polluants au sein de l’Union européenne (dioxyde de soufre, oxydes d’azote, composés organiques volatils non méthaniques, ammoniac et particules fines dégagées par les moteurs diesel) et entrera en vigueur le 31 décembre 2016.

Le communiqué de la ministre fait toutefois état de mesures engagées pour limiter la pollution résidentielle. Elles concernent avant tout « les pollutions liées au chauffage chez les particuliers », et les aides associées (Ademe, crédit d’impôt transition énergétique, collectivités) pour permettre « le renouvellement des appareils de chauffage au bois peu performants ». À l’étude, une nouvelle mesure également : le « doublement du crédit d’impôt transition énergétique pour le remplacement des chauffages polluants par des équipements de chauffage propre ».

Les actions sont cependant peu nombreuses au vu du poids de la problématique : en 2014, l’Oqai (Observatoire de la qualité de l’air intérieur), le CSTB et l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) chiffraient à 20 milliards d’euros par an le coût de la mauvaise qualité de l’air, près de 20 000 décès et plus de 31 000 maladies.

Consulter le communiqué « Agir pour la qualité de l’air et la santé des Français ».

 

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.