Un tiers des annonces immobilières n’affichent toujours pas l’étiquette DPE

novembre 06 11:59 2018 Imprimer cet article

Plus de sept ans que l’étiquette énergétique est censée figurer dans toute petite annonce immobilière. Si l’obligation est en majorité respectée, on reste encore loin du compte : en moyenne, 32% des annonces n’afficheraient toujours pas le DPE selon le site Meilleurcopro.com et son analyse menée dans 11 grandes villes de France.

Le site révèle par ailleurs de sérieuses disparités dans l’affichage du DPE : « Strasbourg et Toulouse se hissent en tête de ce classement avec respectivement 77% et 70% d’annonces immobilières renseignant le DPE. Avec une annonce immobilière sur deux affichant le DPE, Paris et Bordeaux sont quant à elles les mauvais élèves de ce classement. » Plus de sept ans après, la situation ne s’améliore pas vraiment.

Une enquête menée par la DGCCRF en début d’année évoquait déjà une lacune récurrente en matière d’affichage du DPE dans les agences immobilières : « obligatoire depuis 2011, l’affichage de l’étiquette-énergie est encore très souvent absent ou non conforme à la réglementation ». Même si des dispositions de droit commun s’appliquent au niveau civil et pénal (jusque deux ans de prison et 37 500 euros d’amende), il n’existe pas de sanction spécifique si bien que l’absence d’affichage du DPE apparaît rarement punie.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.