Trichloréthylène, mesurage obligatoire préconisé

août 31 12:29 2012 Imprimer cet article

Voilà qui milite, à nouveau, en faveur d’un diagnostic qualité de l’air dans l’habitat. Dans un rapport publié en juillet, le Haut conseil de la santé publique (HSCP) met en garde contre la concentration de trichloréthylène dans l’air des habitations, une substance courante qu’on retrouve par exemple, dans des désinfectants, dissolvants, etc.

Dans le prolongement d’études américaines et européennes, le HSCP a classé ce trichloréthylène comme substance probablement cancérogène et responsables d’allergies. Du coup, le HSCP demande aux Pouvoirs publics de prendre des mesures et recommande « dans un délai de deux ans », la réalisation de mesurages obligatoires des concentrations intérieures à la fois dans les habitations et dans les locaux publics lorsqu’ils sont situés à proximité d’une source de contamination tel qu’un sol pollué par des hydrocarbures chlorés. De même, le HCSP souhaite que tous les immeubles neufs se conforment à un seuil limite dès 2013.

Selon les données de l’Oqai (Observatoire de la qualité de l’air intérieur), reprises par le HSCP, 18% des logements français dépassent la teneur moyenne de 2µg/m3, valeur définie comme repère de qualité de l’air dans le logement.

Accéder au rapport et à l’avis du Haut conseil de la santé publique

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire