Selon les Notaires de France, le marché de l’ancien atteint un plafond en termes de volumes

Selon les Notaires de France, le marché de l’ancien atteint un plafond en termes de volumes
janvier 21 16:03 2019 Imprimer cet article

Tout proche du million, mais il faudra sans doute s’armer de patience avant de franchir ce seuil symbolique. La dernière note de conjoncture des Notaires de France évoque ” une stabilisation à un niveau élevé”, “générale dans l’ensemble des départements”.

Le marché de l’ancien aurait-il touché un plafond? A fin octobre 2018, les Notaires enregistraient 957 000 transactions en année glissante. Un niveau quasi stable. “Depuis fin 2017, le volume de ventes plafonne entre 950 000 et 960 000 transactions sur douze mois.” Les Notaires demeurent cependant optimistes, pas de décrue annoncée. On peut penser que ce dynamisme des volumes se maintiendra car, même si certains paramètres sont moins prégnants (ainsi, notamment, le fameux « effet de rattrapage » faisant suite à un marché atone sur les années 2012, 2013, et 2014), les ingrédients structurants de ce marché demeurent réunis.” Pêle-mêle, des taux d’intérêts qui restent très bas, une hausse des prix contenue, et un taux de rotation du parc immobilier élevé.

Optimistes, mais l’euphorie est bel et bien retombée. Car les Notaires estiment désormais que le marché de l’ancien, même s’il reste “sain et très dynamique” a “certainement atteint un plafond en termes de volumes, conséquence tant d’un effet de seuil que de prix majoritairement orientés à la hausse, aussi modeste soit-elle”.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire