Réforme du DPE : les 12 propositions de la Fidi pour améliorer le diagnostic

Réforme du DPE : les 12 propositions de la Fidi pour améliorer le diagnostic
mai 30 14:12 2018 Imprimer cet article

Quelle réforme pour le DPE ? Comme la CDI Fnaim, la Fidi entend aussi faire valoir ses propositions auprès de la DHUP (Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages). La fédération a planché sur 12 propositions, parfois ambitieuses, pour améliorer le diagnostic et tirer la profession vers le haut.

1. Réaliser systématiquement les DPE selon la méthode conventionnelle (3CL).

La proposition n’est pas nouvelle, la méthode des consommations réelles dans l’ancien reste vivement contestée. Exit donc la méthode sur factures, on ne conserve que la 3CL « quelle que soit l’année de construction et la typologie des systèmes de production de chaleur ».

2. Faire évoluer les algorithmes de calcul 3CL.

La Fidi propose de mettre à jour et enrichir les différentes bibliothèques utilisées dans la méthode (murs, plafonds, planchers, ventilation…). Elle propose également d’« harmoniser et verrouiller la saisie, notamment du coefficient et des ponts thermiques ».

3. Abandonner la notion de « bâtiment à usage principal » pour favoriser « la réalisation systématique du DPE au local privatif ».

4. Interdire la réalisation des DPE vierges.

Mal comprise du donneur d’ordre, pourtant imposée par la réglementation dans certains cas, l’étiquette vierge s’est multipliée depuis la précédente réforme en 2012-2013. La généralisation de la 3CL devrait contribuer à la faire disparaître, la Fidi souhaite purement et simplement interdire cette étiquette.

5. Créer un modèle unique de rapport.

Un peu de simplification! La fédération plaide en faveur d’un seul modèle « DPE habitation » contre les quatre existants aujourd’hui. Ce modèle intégrerait notamment de nouveaux indicateurs financiers (€/m2.an), pour les usages (kWhEP/occupant.an) et climatique (kWhEP/m2.DJU.an). Il comporterait aussi des photos des principaux composants liés à la performance énergétique.

6. Communiquer davantage sur le DPE.

Pour mieux faire connaître le DPE, la Fidi propose de communiquer auprès du grand public au travers de plaquettes, de guides, etc. Elle s’engage aussi à « élaborer un document grand public qui vulgarise les informations clés sur le DPE et sur les conséquences de mauvaises performances énergétiques de son logement ». Document qui pourrait être diffusé ensuite à travers le réseau des adhérents de la Fidi.

7. Préciser le détail des consommations réelles.

Idéalement, la Fidi préconise de détailler les trois dernières années, ou à défaut les 12 derniers mois.

8. Indiquer les habitudes de vie des occupants.

La Fidi recommande ainsi d’enrichir le rapport avec les habitudes de vie des occupants : le nombre d’occupants, les températures jour-nuit, les absences régulières… Ces données seraient fournies à partir des déclarations des occupants, mais ne seraient cependant pas prises en compte dans le calcul 3CL.

9. Consommations réelles/conventionnelles.

Il s’agit de faire apparaître dans le rapport le comparatif entre le résultat de la méthode conventionnelle et les consommations réelles.

10. Enrichir les recommandations.

La base de données des recommandations doit être enrichie et mise à jour. La fédération propose par exemple d’intégrer les principales aides financières à la rénovation pour envisager un calcul plus précis des investissements et les temps de retour.

11. Bouquet de travaux.

La Fidi propose d’intégrer au moins un scénario de travaux dans le DPE pour les biens énergivores classés en E, F ou G.

12. Créer un groupe de travail dédié au DPE.

C’est aussi ce que propose la Fidi, mettre en place un groupe de travail avec l’Ademe pour réfléchir à une meilleure exploitation des données remontées par l’ensemble des diagnostiqueurs.

Les propositions de la Fidi pour le plan de fiabilisation du DPE 2018

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.