« Préjudice d’anxiété : l’employeur devra justifier que toutes les mesures de prévention ont bien été mises en œuvre » (Frédéric Quinquis)

juin 11 15:16 2019 Imprimer cet article
Le 5 avril dernier, la Cour de cassation a étendu le préjudice d’anxiété à tous les salariés exposés à l’amiante en France. Une décision accueillie avec « soulagement » par les associations
Vous devez être abonné pour accéder au contenu de cette page.

Abonnement 1 an Dimag + E-dimag
Déjà abonné ?