Pour valoriser le diagnostic immobilier, la Fidi part en campagne

mars 03 16:43 2020 Imprimer cet article

On la pensait en sommeil, la Fidi sort de sa réserve avec de tous nouveaux outils de communication et une ambition réaffirmée. En février, la fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier avait déjà présenté son nouveau logo ; un lifting qui annonçait d’autres évolutions plus profondes comme en témoigne la vaste campagne initiée début mars pour valoriser la profession.

Question : quelle profession contribue à la sécurisation des transactions et la valorisation des biens, à l’amélioration de la santé des personnes et la lutte contre le gaspillage énergétique ? Fastoche. Afin de mieux faire connaitre le métier, la Fidi lance une campagne intitulée “Mon métier : Diagnostiqueur”. Ambition ? Donner davantage de visibilité au diagnostic immobilier, confie Stéphanie Goddard, chargée de mission arrivée à la fédération fin 2019. “Nous voulons montrer combien ce métier est utile, et valoriser cette profession souvent dans l’ombre des notaires et des agents immobiliers.” Redorer aussi le blason d’un métier parfois ciblé par la critique.

Cette nouvelle campagne se décline sous forme d’affiches, mais aussi sous forme d’un mini site www.metier-diagnostiqueur.fr, mon tout relayé sur les réseaux sociaux, LinkedIn en tête, où la Fidi a aussi renforcé la présence. Avec un message en guise de leitmotiv : “Les diagnostiqueurs immobiliers nous aident au quotidien à améliorer notre cadre de vie, notre santé et notre sécurité.”

L’objectif est double. Donner davantage de visibilité au diagnostic immobilier, on l’a dit, mais aussi renseigner sur une profession qui se porte plutôt bien (en témoigne la dernière étude de Xerfi), et qui manque souvent de main d’œuvre. “Sur le site, nous proposons deux livres en téléchargement : le premier pour découvrir le métier, le second pour renseigner sur les formations, le matériel, les certifications nécessaires pour devenir diagnostiqueur”, poursuit Stéphanie Goddard qui annonce d’ores et déjà une seconde campagne courant 2020 pour poursuivre sur cette dynamique vertueuse.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire