Nouveau DPE: l’exercice de pédagogie d’Emmanuelle Wargon

Nouveau DPE: l’exercice de pédagogie d’Emmanuelle Wargon
février 15 16:46 2021 Imprimer cet article

À moins de cinq mois de l’entrée en vigueur de l’opposabilité (1er juillet 2021, on le rappelle), la ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon s’est livrée à un petit exercice de pédagogie sur LCI, ce lundi, afin d’expliquer aux Français, tout ce que le nouveau DPE va prochainement changer.

C’est quoi l’opposabilité? Face à Jean-Michel Apathie, la ministre explique. “Lorsqu’un écart est très important, vous pouvez refaire le diagnostic, et attaquer le vendeur ou celui qui vous loue.” Par exemple? “S’il vous a présenté un logement C et qu’en fait, il est en E ou F. Le DPE devient ce qu’on appelle opposable.” Emmanuelle Wargon loue le nouveau diagnostic, à la fois “plus lisible”, “avec plus d’informations”, qui permet d’augmenter “la valeur verte”, de renseigner sur les émissions de CO2 ou sur le montant de la facture “pour une utilisation normale”

Finalement, ce nouveau DPE ne se révèle pas si différent de l’ancien. Vrai. D’ailleurs, sur le terrain, les habitudes du diagnostiqueur ne seront pas franchement bouleversées. Mais pour beaucoup de Français qui jusqu’à présent s’arrêtaient à sa seule étiquette énergétique, le DPE est aussi une découverte. Car reconnaissons-le, bien que placé en orbite depuis 15 ans, ce diagnostic reste encore méconnu. Y compris de la ministre, puisque selon elle, le diagnostic -qui coûte environ “200 euros”– n’est pas encore vraiment obligatoire et le deviendra uniquement à partir du 1er juillet 2021, de même que son affichage à travers les annonces immobilières à compter du 1er janvier 2022.

Passons sur ces petites approximations qui feront sourire le diagnostiqueur, après tout, l’essentiel est sans doute que le DPE soit désormais vu autrement qu’une simple étiquette énergétique. Que la ministre du Logement s’exprime sur le DPE, montre -à nouveau- les attentes qui sont désormais fondées sur ce diagnostic, véritable pivot de la rénovation énergétique et outil essentiel dans l’éradication des quelque 5 millions de passoires thermiques.

Le replay de l’émission sur LCI.

ecrire un commentaire

2 Commentaires

  1. CLERC
    février 15, 19:55 #1 CLERC

    Vive le DPE à environ 200 € (en moyenne) et effectivement il n’est pas obligatoire (mais seulement dans 7 cas d’exclusion Mme La Ministre) 😉

    Reply to this comment
  2. RAYNAUD
    février 18, 19:22 #2 RAYNAUD

    le DPE dans le 66 c est plutot entre 45 & 75 €,& encore..!! dire que le DPE n est pas connu c est une vaste plaisanterie,L agent immobilier qui gagne le plus dans l affaire reste toujours en dehors de toutes sanctions..

    Reply to this comment

Ajouter un Commentaire