LE CHIFFRE

février 24 15:41 2021 Imprimer cet article

Le nombre de logements qui ne répondraient plus au critère de décence énergétique à partir du 1er janvier 2028. Uniquement pour le parc privé, selon l’estimation communiquée par le ministère de la Transition écologique lors de la présentation du nouveau DPE.

Même en comptant le parc public, on est loin, très loin, des quelque 4,7 millions de passoires énergétiques classées F et G aujourd’hui recensées en France. Oui, mais le Gouvernement semble revoir son ambition à la baisse. Le projet de loi “Climat et Résilience” cible désormais le parc locatif en interdisant uniquement les locations de logements classés F ou G à partir de 2028, quand la loi “Énergie et Climat” de 2019 fixait un objectif de consommation maximum de 330 kWh/m².an Ep, toujours à horizon 2028, mais pour tout logement (excepté dans certaines copropriétés).