L’immobilier selon Xerfi : plongeon en 2020, léger rebond en 2021

L’immobilier selon Xerfi : plongeon en 2020, léger rebond en 2021
juin 23 15:09 2020 Imprimer cet article

INFOGRAPHIE_IMMOLOGEMENTSBIS

L’euphorie post confinement ne devrait pas durer et le rattrapage des quelque 160 000 ventes non réalisées durant le confinement devrait rester partiel si l’on en croit la toute dernière étude du cabinet Xerfi Precepta.

Avant le Covid, Xerfi prédisait déjà un atterrissage du marché. Légitime pour des volumes de transactions qui année après année depuis 2017, pulvérisaient les records. La crise a rebattu les cartes, on s’attend désormais à un décrochage. “Les transactions dans l’ancien devraient ainsi plonger de l’ordre de 20% (soit 200 000 de moins) pour s’établir à quelque 850 000 ventes en 2020 avant de rebondir d’environ 2% en 2021”, selon les prévisions des experts de Xerfi Precepta.

Simple trou d’air et on repart dès 2021 ? Le cabinet d’études sectorielles reste naturellement prudent et conditionne cette timide reprise à l’évolution de la crise sanitaire. “La reprise des marchés de l’immobilier en France en 2021 va en réalité dépendre de l’ampleur de la récession sur l’emploi et les revenus des ménages, étant entendu que l’absence de nouvelle vague de Covid-19 est un préalable indispensable.” Autrement dit, difficile d’y voir clair tant que nous ne sommes pas sortis de l’épidémie.

L’étude souligne par ailleurs les fortes disparités régionales qui pourraient encore se creuser dans un marché aux contours redessinés, avec le nouvel attrait pour les maisons avec extérieur, et la criante faiblesse de l’offre dans les grandes agglomérations.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire