Les DPE publics désormais accessibles

Les DPE publics désormais accessibles
février 17 12:38 2020 Imprimer cet article

Lors du Conseil de défense écologique du 12 février, l’État a annoncé plusieurs mesures pour diminuer la facture énergétique de ses quelque 100 millions de m2 de bureaux, logements, monuments historiques, et autres bâtiments techniques.

Parmi la vingtaine de mesures, les diagnostics de performance énergétique de ces bâtiments publics sont désormais en open datas. Pour rappel, depuis 2008, les DPE de certains bâtiments publics (ERP de la 1ère à la 4e catégorie, et dès lors que leur surface est supérieure à 250 m² depuis juillet 2015) doivent déjà être affichés dans le hall d’accueil.

L’État a également annoncé le déploiement d’un outil de suivi de ses consommations de gaz, d’électricité, d’eau, de fioul et de chauffage urbain, baptisé « OSFI » pour « outil de suivi des fluides interministériel ». Développé avec l’entreprise française Deepki, spécialiste de l’exploitation de données énergétiques et de leur pilotage, l’outil permet de « dresser une cartographie des consommations énergétiques du parc immobilier et ainsi d’être un véritable outil d’aide à la décision », précisent les ministères dans leur communiqué.

La facture énergétique concernant le parc immobilier de l’État (et ses opérateurs) s’élève à près de 1,2 milliard d’euros.

Consulter les données

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire