Les diagnostiqueurs de la CDI Fnaim engagent la seconde phase de reprise de l’activité

mai 07 11:24 2020 Imprimer cet article

Sans attendre le 11 mai, les diagnostiqueurs immobiliers affiliés à le Chambre des diagnostiqueurs de la Fnaim ont annoncé en début de semaine reprend leur activité, y compris en site occupé.

Après la parution du guide des bonnes pratiques le 10 avril, la CDI Fnaim réservait les interventions des diagnostiqueurs aux situations d’urgence et aux sites présentant un risque très faible ou faible (sites inoccupés, sites extérieurs). Avec le déconfinement, l’activité devrait reprendre en partie. Du coup, avec huit jours d’avance, la fédération a annoncé en début de semaine que la seconde phase de reprise d’activité pouvait débuter. “Dès la semaine du 4 mai, les diagnostiqueurs affiliés à la CDI-Fnaim seront opérationnels sur sites occupés, en respectant scrupuleusement les gestes barrières soit avec huit jours d’avance sur la date officielle du déconfinement. Leur décision est le fruit de deux réflexions simultanées. D’une part, ils sont conscients de leur rôle particulier dans la nécessaire reprise économique du pays. D’autre part, ils ont considéré que les garanties de sécurité sont suffisamment sûres.”

Pour la CDI Fnaim, cette reprise d’activité répond d’abord à une nécessité dans un contexte sanitaire et économique plus qu’incertain. “Le diagnostic immobilier est effectivement un maillon essentiel de l’immobilier et du BTP, secteur lui-même crucial pour l’emploi et l’activité. Sans diagnostic immobilier à jour, aucune vente, aucune location ne peuvent être conclues. La gestion des copropriétés ne peut pas non plus fonctionner. De même, dans le BTP, l’analyse du risque amiante conditionne le maintien ou non de tout chantier.”

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire