Les détecteurs de fumée souvent mal placés dans le logement

Les détecteurs de fumée souvent mal placés dans le logement
mai 17 13:51 2019 Imprimer cet article

Quatre ans après son obligation (8 mars 2015, on s’en souvient), le DAAF (Détecteur avertisseur autonome de fumée) ne semble pas encore entré totalement dans les mœurs. Seuls 45% des propriétaires et 39% des locataires en auraient équipé leur logement, selon un sondage mené par l’entreprise de bricolage Bricozor auprès de 16 000 Français.

Et lorsque le détecteur existe dans le logement, celui-ci est loin d’être judicieusement placé. Toujours selon cette enquête, près de la moitié des détecteurs en service ne seraient pas installés dans les bonnes pièces. Parmi les personnes interrogées, seule une courte majorité a fixé son appareil dans une pièce adaptée, comme un hall (26%) ou un couloir (25%). En revanche, 6% des sondés ont placé leur détecteur dans la cuisine et 15% dans la salle de bain. Plus étonnant encore, dans 6% des cas, le détecteur de fumée se trouve dans le garage ! Les personnes interrogées évoquent souvent un manque d’information sur ces DAAF.

D’ailleurs, pour 61% des personnes interrogées, ce détecteur de fumée rendu obligatoire n’apparaît guère utile.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire