Le Haut-Conseil pour le climat épingle le DPE

Le Haut-Conseil pour le climat épingle le DPE
juin 27 13:26 2019 Imprimer cet article

Après les associations consuméristes, le Haut-Conseil pour le climat. Créé le 27 novembre dernier, il est présidé par la climatologue Corinne Le Quéré, et composé d’une dizaines de scientifiques, économistes, etc. Le Haut-Conseil a rendu son premier rapport au Premier ministre et le constat général est plutôt mauvais : la France ne remplit pas ses objectifs bas-carbone.

Des recommandations ont été alors formulées et dedans, le DPE en ligne de mire. Le Haut-Conseil épingle ce diagnostic qui « manque de fiabilité pour renseigner les usagers », et même s’interroge vis-à-vis de «  la capacité de ce dispositif à réduire les consommations d’énergie et limiter les émissions de GES ». N’hésitant pas à remettre en question le DPE de A à Z : « La formation et le contrôle des diagnostiqueurs, la méthode de calcul et l’absence de garantie de performance sont à questionner pour améliorer la fiabilité du DPE ».

Le DPE pourtant pilier, dans la loi énergie-climat

Comme nous l’évoquions il y a quelques jours, le projet de loi énergie-climat poursuit son parcours législatif. L’objectif affiché est clair : inciter vendeurs et bailleurs à rénover leur logement, notamment les biens classés F et G. Pour cela, pas de demi-mesure. Un amendement, adopté en commission, prévoit un audit énergétique obligatoire pour les passoires thermiques, à la vente comme à la location. Un autre amendement prévoit d’interdire toute revalorisation du loyer si, suite aux travaux, le bien n’atteint pas un certain niveau de performance énergétique. Ou encore, un autre demande l’inscription dans les critères de décence, d’un seuil maximal de consommation d’énergie finale par mètre carré et par an. Toutes ces mesures sont donc basées sur le DPE.

Pour apaiser les inquiétudes du Haut-conseil, et répondre aux attentes du projet de loi énergie-climat, la fiabilisation du DPE semble décidément la clé. La consultation est désormais achevée, et le projet de nouveau DPE pourrait maintenant être dévoilé à la rentrée.

ecrire un commentaire

1 Commentaire

  1. CLERC
    juin 28, 07:05 #1 CLERC

    C’est sûr qu’il y a bien besoin de s’appeler Haut Conseil pour le climat pour pouvoir annoncer une telle vérité sur le DPE qui plus en en ne s’appuyant que sur une seule source et cerise sur le gâteau, que cette source soit UFC Que choisir ! J’espère que nos technocrates ne sont pas trop payés pour éditer de tels rapports (et en espérant que le reste n’est pas du même accabit)

    Reply to this comment

Ajouter un Commentaire