Le diagnostiqueur condamné pour l’erreur de mesurage, mais pas pour les anomalies électriques

Le diagnostiqueur condamné pour l’erreur de mesurage, mais pas pour les anomalies électriques
septembre 23 13:10 2020 Imprimer cet article
En 2015, une chambre de service dans un immeuble en copropriété est vendue au prix de 115 000 euros, pour une superficie de 11,06 m² selon l’attestation de la société
Vous devez être abonné pour accéder au contenu de cette page.

Abonnement 1 an Dimag + E-dimag
Déjà abonné ?