L’assainissement non collectif recule en France

avril 21 22:21 2011 Imprimer cet article

Le ministère de l’Ecologie et son service de l’observation et des statistiques (SOeS) viennent de publier leur quatrième enquête sur l’eau et l’assainissement, véritable état des lieux établi à partir des chiffres de 2008.

Premier enseignement, la part du non collectif sur le territoire national ne cesse de diminuer. Sur les quelque 36 000 communes de France et de Navarre, 24 916 disposaient à fin 2008, d’un réseau de collecte contre 11 769 en assainissement non collectif. Dix ans auparavant, on dénombrait 3 500 communes de plus dépourvues de tout réseau de collecte.

En termes de logements, 82% des logements français sont désormais raccordés à un réseau de traitement collectif contre environ cinq millions d’habitations équipées d’un système d’assainissement autonome. Ces chiffres masquent cependant d’importantes disparités régionales liées au degré d’urbanisation. Quand la région Ile-de-France compte – fort logiquement – 97% de logements raccordés au réseau, le Limousin, lui, affiche un modeste taux de 65%.

Pourtant, y compris en matière d’assainissement non collectif, les Pouvoirs publics relèvent une nette amélioration au cours des dernières années. « Le nombre de logements dont les effluents sont rejetés sans aucun traitement dans la nature diminue à 1,1 million en 2008 contre 1,5 million en 2004 », signale l’étude. Sans doute faut-il y voir les effets de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2005.

Autre intérêt de l’enquête, celle-ci révèle une montée en puissance des Spanc (Services publics d’assainissement non collectif) : « En 2008, on estime que les trois quarts des communes françaises ont mis en place un Spanc, couvrant 85% des logements non raccordés ; soit une augmentation de 46 points depuis 2004. » Toutefois, l’existence du Spanc ne signifie pas pour autant une prise en charge totale de l’assainissement non collectif. Car si le contrôle des dispositifs neufs est assuré à 90% par des Spanc, la proportion diminue singulièrement lorsqu’il s’agit des contrôles de système existants (76%) et du contrôle périodique (38%).

Télécharger l’enquête complète :
http://www.stats.environnement.developpement-durable.gouv.fr/publications/nos-publications/chiffres-statistiques/2011/le-service-dassainissement-en-france-principales-donnees-2008.html

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire