La norme plomb avant-travaux enfin disponible

La norme plomb avant-travaux enfin disponible
juin 28 14:27 2021 Imprimer cet article

Annoncée depuis près de deux ans, encore retardée en début d’année à la suite d’une cyberattaque sur le site de l’Afnor, la norme NF X 46-035 a finalement été publiée en juin. Cette nouvelle norme apporte enfin une méthodologie officielle pour la recherche du plomb avant-travaux dans le bâtiment.

La norme va naturellement plus loin que le Crep jugé insuffisant dans un contexte de travaux. Le repérage ne se cantonne donc pas aux seuls revêtements, il englobe aussi les matériaux et produits de construction et de décoration, susceptibles de libérer des poussières de plomb lors des travaux. Comme les canalisations en plomb, les accessoires de couverture en plomb laminé, des éléments de décoration… À quelques exceptions près comme les faïences ou les PVC qui peuvent aussi contenir du plomb, mais écartés du repérage. De même, les poussières sont également écartées du champ d’investigations.

Autre enseignement de la norme, aucune date limite n’est retenue. En clair, le repérage plomb avant-travaux ne se borne pas aux seuls bâtiments d’avant 1949. Une note en annexe rappelle même qu’après 1994, il est possible encore de trouver du plomb dans des peintures techniques comme l’a montré l’enquête plomb-habitat menée par le CSTB en 2011-2012.

Comme pour le Crep, l’opérateur utilisera un appareil à fluorescence X, et pourra aussi requérir à une analyse physico-chimique quand il ne peut réaliser de mesures avec sa machine à plomb. Mais puisqu’il s’agit d’un contexte avant-travaux, les sondages destructifs restent bien entendu autorisés. On y retrouve fort logiquement l’esprit des normes amiante avant-travaux déjà publiées. Le rôle du donneur d’ordre est clairement précisé, et dans la stratégie, on demande à l’opérateur de définir des unités de repérage (continue ou discontinue).

Si l’obligation du repérage plomb n’est toujours pas formalisée noir sur blanc dans la réglementation, et si cette norme reste donc d’application volontaire, sa parution tant attendue permet enfin de doter le repérage plomb de règles de l’art officielles, et devrait donc pousser un peu plus encore, à sa réalisation.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire