La conjoncture immobilière selon les Notaires de France

La conjoncture immobilière selon les Notaires de France
juillet 18 10:14 2016 Imprimer cet article

La dernière note des Notaires de France confirme la hausse annuelle des volumes de transactions de 19%, avec 230 000 ventes établies à la fin d’avril 2016. D’ailleurs, concernant le marché de l’ancien, le niveau des ventes serait comparable à celui de la période d’avant crise de 2008-2009, période plutôt avantageuse. Toutefois, notons que par rapport au parc de logements qui s’est accru en parallèle, il manquerait 100 000 transactions pour que la comparaison soit exacte.

Dans tous les cas, le flot des avant-contrats montre que la tendance ne se dément pas et devrait se maintenir à un niveau élevé. Dans le domaine du neuf, ce premier trimestre de l’année est marqué par la même dynamique. Le nombre de logements à la construction autorisés aurait augmenté de 7,4 % par rapport à la période d’avril 2014/avril 2015. Il faut toutefois rappeler que le marché reprend de l’ampleur grâce aux primo-accédants et secundo-accédants, qui ont attendu plus de trois ans pour se lancer. Paradoxalement, du côté des investisseurs, l’optimisme n’est pas au rendez-vous. Ils restent encore frileux concernant l’ancien.

Niveau tarifs, selon l’indice Notaires de France-Insee, c’est la première fois depuis quatre ans que les prix dans l’ancien s’accroissent ainsi tout au long d’une année (plus de 0,3% par rapport à l’année dernière). Cependant, si ces statistiques et tendances trouvent un écho auprès des professionnels de l’immobilier, les acheteurs, eux, préfèreront se pencher sur les prix médians. Et là encore, les analyses démontrent de nombreux contrastes entre les départements et la nature des biens. En province, par exemple, les prix se stabilisent dans 20% des départements et 45% des appartements sont en baisse. Dans les principales villes de province, si les prix des appartements anciens restent hétérogènes, les prix des maisons sont, quant à eux, en hausse.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire