Inertage de l’amiante : Europlasma redémarre

by Karen Pottier | 8 juillet 2020 10 h 15 min

Mai 2019, l’usine de traitement de l’amiante par torche à plasma située à Morcenx, dans les Landes, et gérée par Inertam filiale d’Europlasma, avait stoppé sa production face à des difficultés financières. La production vient d’être relancée début juillet.

Seule alternative reconnue à l’enfouissement -pour traiter les déchets de façon industrielle-, l’inertage, qui ne concerne actuellement que 2 à 3% des déchets amiante produits chaque année, semble revenir sur le devant de la scène. En effet, l’usine Inertam vient de redémarrer début juillet, après plus d’un an d’arrêt. Plusieurs travaux ont été réalisés sur le site, permettant d’améliorer la performance du procédé. Avec l’objectif de traiter désormais 6 000 tonnes de déchets par an, contre 4 500 tonnes auparavant. Et à plus long terme, le groupe prévoit la création d’un deuxième four d’une plus grande capacité, qui permettrait de passer la production à 8000 tonnes.

Vitrification pour les déchets des bâtiments de l’Assemblée nationale

Quelques jours après le redémarrage de l’usine, le groupe a indiqué dans un communiqué avoir, « reçu une commande de traitement définitif de l’amiante de la part de l’Assemblée Nationale ». Les déchets issus du désamiantage des bâtiments appartenant à l’Assemblée nationale seront donc traités par la torche à plasma d’Inertam. Encourager le développement de l’inertage, c’est en effet l’une des ambitions affichées par les pouvoirs publics : la loi anti-gaspi, publiée en février dernier, propose d’établir une feuille route pour promouvoir des alternatives au stockage des déchets amiante[1].

D’autres solutions de traitement de l’amiante existent à l’état expérimental, comme celles de Valame ou Neutramiante, et devraient connaître un développement industriel à l’avenir.

Retrouvez l’interview de Thierry Prévost, directeur technique du groupe Europlasma, dans le prochain numéro de Dimag.

(Re)lire : « Déchets amiante : qui en est le propriétaire ? » (Pierre Lafargue)[2]

Loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire[3] (article 114)

Endnotes:
  1. propose d’établir une feuille route pour promouvoir des alternatives au stockage des déchets amiante: https://www.dimag.info/une-feuille-de-route-pour-reflechir-a-linertage-de-lamiante/
  2. « Déchets amiante : qui en est le propriétaire ? » (Pierre Lafargue): https://www.dimag.info/dechets-amiante-qui-en-est-le-proprietaire-pierre-lafargue/
  3. Loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2020/2/10/TREP1902395L/jo/texte

Source URL: https://www.dimag.info/inertage-de-lamiante-europlasma-redemarre/