Immobilier: 120 000 ventes non réalisées durant le confinement

avril 30 17:43 2020 Imprimer cet article

L’estimation est tirée du dernier baromètre de MeilleursAgents.com dévoilé cette semaine. Dans un marché immobilier en pause depuis la mi-mars, les indicateurs sont en chute libre: les promesses de vente signées durant cette période de confinement apparaissent en baisse de 75%, le nombre de biens mis en vente recule de 66% par rapport au rythme habituel et il manque quelque 120 000 ventes par rapport au cru 2019.

Reste à savoir si ces ventes sont purement et simplement reportées. A ce sujet, MeilleursAgents entrevoit “un rebond technique” après le 11 mai. “Plus de 80% des agences immobilières interrogées affirment qu’aucune ou très peu des promesses de vente signées avant le 17 mars ont été annulées.” Bonne nouvelle pour le diagnostic immobilier, l’activité devrait donc repartir (un peu? beaucoup?) avec le déconfinement. Simple sursaut d’activité prévient cependant MeilleursAgents qui observe “un recul d’environ 50% du nombre de nouveaux projets de vente déclarés sur sa plateforme depuis le début du confinement”. Sans surprise, dans une période d’incertitude, l’attentisme gagne acquéreurs et vendeurs. Si neuf personnes sur dix n’ont pas abandonné leur projet immobilier, toujours selon le baromètre, on préfère toutefois patienter quelques semaines voire quelques mois.

Moralité, le marché ne devrait pas échapper à “une baisse sévère du volume de transactions”. Mais MeilleursAgents ne croit pas cependant à un effondrement du marché immobilier à moyen terme. “Dans ce contexte d’incertitudes sur le plan sanitaire et économique, 68% des particuliers ayant un projet immobilier pensent que la pierre constitue encore aujourd’hui l’investissement le plus sûr.” Le site dit d’ailleurs observer une recrudescence d’estimations en ligne depuis que la date de fin de confinement est connue. Reste que cette crise risque fort de redistribuer les cartes en inversant le rapport de forces acquéreur-vendeurs. L’observatoire prédit ainsi des négociations plus dures après le confinement et une baisse de prix.

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire