Amiante : les vendeurs ne pouvaient ignorer que le diagnostic était erroné

Amiante : les vendeurs ne pouvaient ignorer que le diagnostic était erroné
décembre 31 11:59 2018 Imprimer cet article
Un premier diagnostic évoquait des matériaux et produits susceptibles de contenir de l’amiante pour lesquels des investigations et des analyses ultérieures devaient être menées. Mais un second diagnostic, réalisé par
Vous devez être abonné pour accéder au contenu de cette page.

Abonnement 1 an Dimag + E-dimag
Déjà abonné ?