Amiante : le PS veut un moratoire sur les chantiers à risque

mars 02 17:45 2012 Imprimer cet article

Pourquoi ne pas instaurer un moratoire sur les chantiers à risques en attendant de renforcer la protection des travailleurs exposés à l’amiante ? La proposition vient d’être lancée par le Parti socialiste et le député des Landes, Alain Vidalies.

Responsable de l’emploi dans l’équipe de campagne de François Hollande, ce dernier s’appuie sur le rapport de l’INRS remis au gouvernement en septembre. Pour mémoire, ce rapport reprenait les conclusions de la vaste campagne META sur la dangerosité des fibres fines et l’incertitude pesant sur les fibres courtes. A la suite de ce rapport, le Gouvernement avait d’ailleurs annoncé (lire notre article “Amiante : la fin annoncée de la distinction friable/non friable) une vaste réforme pour ce premier semestre 2012.

Insuffisant juge cependant le député PS qui a réclamé un moratoire sur les chantiers à risque. « Compte tenu de la gravité exceptionnelle des risques auxquels sont exposés les salariés, mise en évidence par l’étude de l’INRS, est-il acceptable pour le Gouvernement de laisser des salariés et des agents de contrôle s’exposer à ces risques désormais connus ? », indiquait le parlementaire en séance plénière. « Il me semble que la seule décision collective s’imposant aujourd’hui, au vu des éléments dont nous disposons, consiste en un moratoire sur l’ensemble des chantiers. En effet, en l’état actuel, nous ne disposons pas des moyens, notamment matériels, qui seraient nécessaires pour protéger efficacement les opérateurs et les contrôleurs. »

Le Gouvernement, par la voix de Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la Santé, a rejeté l’idée d’un tel moratoire.

Consulter l’intervention d’Alain Vidalies sur son blog

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.