Air intérieur : les conditions d’accréditation des organismes procédant aux mesures

mars 13 15:45 2012 Imprimer cet article

C’était le chaînon manquant. Les conditions d’accréditation des organismes procédant aux mesures de la qualité de l’air intérieur et à l’évaluation des moyens d’aération, viennent de tomber au Journal Officiel de ce 13 mars. Cette accréditation sera naturellement délivrée par le Cofrac (ou un autre organisme membre de la Coopération européenne pour l’accréditation et ayant signé les accords de reconnaissance mutuelle multilatéraux).

L’arrêté précise ainsi les normes et les différents textes réglementaires auxquels doivent se référer les organismes aspirant à l’accréditation pour la mesure de substances polluantes et/ou l’évaluation des moyens d’aération du bâtiment. Il précise également le suivi avec, au minimum une fois par an, une campagne de comparaison avec des laboratoires « étalon ».

Ce texte vient ainsi compléter le dispositif de contrôle de qualité de l’air dans les ERP ; une exigence introduite par la loi Grenelle 2, et formalisée par décret, le 2 décembre dernier.

Consulter l’arrêté

Nos précédents articles sur le sujet
Qualité de l’air : nouveau décret sur la surveillance dans les ERP
Qualité de l’air intérieur dans les ERP : parution de deux décrets
Qualité de l’air intérieur : deux projets de textes en consultation

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire