Un « permis de louer » pour lutter contre l’habitat indigne

Un « permis de louer » pour lutter contre l’habitat indigne
mai 02 09:00 2017 Imprimer cet article
Voulu par la loi Alur, le dispositif de « permis de louer » complète désormais l’arsenal à disposition des collectivités pour lutter contre l’habitat indigne et les marchands de sommeil. Les collectivités
Vous devez être abonné pour accéder au contenu de cette page.

Abonnement 1 an Dimag + E-dimag
Déjà abonné ?