Nouveau dispositif de certification : la CDI Fnaim « satisfaite des orientations prises par ce texte »

mars 10 10:30 2017

Après l’avis favorable rendu mercredi par le Conseil supérieur de la Construction et de l’Efficacité énergétique, la Chambre des diagnostiqueurs de la Fnaim exprime son point de vue sur le projet de réforme de la certification. Dans un communiqué daté du 9 mars, elle se dit « satisfaite des orientations prises par ce texte » qui s’inspirent de « bon nombre de propositions venues du terrain pour aménager les modalités de cette certification ».

Les fédérations ont parfois été critiquées au cours des dernières semaines, la CDI Fnaim rappelle cependant le travail accompli au cours des dernières années. En particulier en 2011, lors de la précédente réforme de la certification avec « une grande enquête auprès de la profession ». Les actuelles évolutions envisagées collent ainsi avec les remontées terrain de l’époque.

« Un meilleur équilibre formation/certification »

Par conséquent, la CDI Fnaim salue « l’effort des pouvoirs publics pour aménager la certification et rendre les modalités d’application moins pénibles, sans mettre en péril le suivi incontournable du rendu des diagnostics sur le terrain ». Allongement du cycle, certification des organismes de formation (« en établissant un principe d’indépendance avec les organismes de certification »), allègement des modalités de renouvellement, extension du contrôle sur ouvrage à toutes les compétences… Autant de mesures soulignées par la fédération. « S’il faut être vigilants sur les coûts ramenés à l’année de ce dispositif tel qu’il se dessine, le projet propose enfin un meilleur équilibre formation/certification. »

Enfin, en réponse à ceux qui souhaiteraient abolir purement et simplement la (re)certification, la CDI Fnaim rappelle que ce dispositif témoigne aussi de vertus en protégeant les diagnostiqueurs « d’une concurrence bien plus sauvage, comme elle peut exister dans bien d’autres métiers ». « La question fondamentale est peut-être plutôt dans la guerre des prix, aux dépens d’une rentabilité même minimale pour survivre… »

ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.