LE CHIFFRE

février 08 11:58 2018 Imprimer cet article

C’est le pourcentage, en moyenne, de Français qui déclarent avoir « parfois ou souvent » trop froid dans leur logement.

Alors que ce mois de février s’annonce particulièrement froid, avec des températures en dessous des normales saisonnières, Qualitel publie les résultats du Baromètre Qualitel-Ipsos*, concernant le froid ressenti par les Français dans leur logement. Le record est détenu par les Parisiens, puisque 59% d’entre eux affirment avoir « parfois ou souvent » froid dans leur logement.

Les inégalités face au froid ressenti dans les logements reposent sur trois facteurs :

  • Le niveau de revenus : 57% des revenus modestes (- de 1250 € net mensuels) déclarent avoir « parfois ou souvent » froid chez eux. Ce résultat est lié à la qualité de l’habitat, mais aussi au maintien d’une température basse pour limiter la facture énergétique.
  • L’ancienneté du logement :  56% des occupants de logements construits entre 1900 et 1945 déclarent avoir « parfois ou souvent » froid, contre 37% pour les logements de moins de 10 ans.
  • Le statut de l’occupant : 20% des locataires déclarent avoir « souvent froid » dans leur logement, contre 5% des propriétaires occupants, ce qui s’explique notamment par des investissements d’isolation pérennes plus facilement réalisés par les propriétaires occupants.

*2700 personnes interrogées, 80 questions posées.

Consulter le baromètre Qualitel-Ipsos : Les Français face au froid dans leur logement